En quoi consistent les techniques d’impression écologiques ?

Plus que jamais, la majorité des professionnels travaillent d’arrache-pied pour réduire leur empreinte écologique et pour permettre un développement durable. A cet effet, il est logique que les personnes attentives à l’environnement adoptent des pratiques servant à protéger la terre, à la maison comme au bureau. Bien entendu, les habitudes d’impression au bureau sont un excellent moyen de commencer. L’impression joue au quotidien un rôle essentiel pour de nombreuses entreprises et son impact peut rapidement s’intégrer. Alors, si vous effectuez vos premiers pas dans le domaine et que vous souhaitez être au respect de la norme PAS 2060 pour la neutralité en CO2, voici quelques pratiques que vous pouvez utiliser.

Impression offset

Ce genre d’impression favorise des encres en couleurs ne contenant pas de l’eau mais uniquement de l’huile. Cette technique a l’avantage de permettre des rendues réelles se rapprochant au maximum à celles produites avec des encres chimiques, que ce soit en qualité ou en longévité. Une plaque d’aluminium se chargera de photograver les textes ou images à imprimer avant que les rouleaux d’encre les retournent. Ces derniers dispensent de manière ordonnée la peinture sur la plaque d’aluminium. Les reproductions obtenues sur celle-ci vont être transcrites sur une couche de caoutchouc qui sera par la suite calquée et pressée sur du papier.

Impression numérique

Contrairement à la technique précédente, celle de l’impression numérique ne recourt pas à des plaques pour l’application d’encre sur les papiers. Plus précisément, le processus d’absorption d’encre est abandonné. En lieu et place, l’encre va être répandue sur la feuille afin d’avoir une couche distincte. C’est précisément la raison pour laquelle les impressions résultantes obtenues par impression numérique sont plus riches et ne s’estompent pas facilement avec le temps. Pour qu’une impression numérique soit plus efficace et qu’elle soit une impression 100% neutre en CO2, il faut utiliser du papier entièrement recyclable et de la peinture «verte» hydrosoluble.

Impression sans eau

Le procédé d’impression sans eau cause moins de dommages à l’environnement. Ce processus élimine essentiellement l’eau ou le processus de mouillage de la méthode d’impression. L’impression sans eau utilise des produits chimiques non invasifs modernes et des méthodes mécaniques pour imprimer les couleurs sur la feuille. La méthode mécanique utilise un système unique de contrôle de la température et une feuille revêtue de caoutchouc de silicium. Cette combinaison transfère la couleur sur le papier. Un imprimeur labellisé Imprim’Vert se confirme surement une solution adéquate.

Comment les toners écologiques réduisent-ils l’empreinte environnementale ?
Les encres végétales sont-elles une vraie solution écologique d’impression ?